Le chapitre 23

La dispute sur la création de l'univers

Derrière la création de l’univers se cache une quantité inimaginable d’énergie façonnée par des lois très précises. On les appelle principalement les lois de la physique. L’émergence soudaine de l’énergie et des lois dans la création de l’espace-temps a été surnommée le Big Bang par les scientifiques. Ces informations ont été complétées par les résultats d'analyses selon lesquelles cet événement violent s'est produit il y a 13,8 milliards d'années.

La théorie de l’existence éternelle doit donc répondre à deux des questions les plus importantes. La première est: quelle était cette énergie qui a construit l’univers ? Réponse: Cette énergie est le remplissage physique de l'espace-temps dérivé de l'état primordial de l'énergie, c'est-à-dire de l'Énergie Première de la Cause Première. La deuxième question est: quelles sont ces lois qui ont façonné l’univers ? Réponse: Ce sont des lois parfaites ayant leur source éternelle dans la Personnalité Intelligente de la Cause Première, que la théorie appelle l'Être Originel.

La théorie de l'existence éternelle montre que les scientifiques analysant le déroulement du Big Bang à l'aide de l'étirement temporel de Planck semblent expliquer le phénomène étudié, ignorant sa source la plus importante et le sens de son existence. Le manque d’implication intentionnelle de la Cause Première Intelligente crée une lacune notable dans la recherche des scientifiques. Pour cette raison, ils doivent affirmer qu’ils ne savent pas ce qui a explosé, pourquoi et comment cela s’est produit. Car l’inflation cosmologique qu’ils proposent n’est pas en réalité un événement isolé, mais simplement le processus de création de l’univers. Il semblerait que leur explication de l’origine de l’espace-temps soit l’émergence miraculeuse de «quelque chose» à partir de «rien», un peu comme le proverbial «le lapin sorti d’un chapeau».

On voit maintenant que l’inflation cosmologique amorcée se poursuit dans une certaine mesure sous la forme d’une expansion de l’univers. Cela signifie que l’univers allait toujours s’étendre. La science reconnaît que sur différentes périodes de temps, le taux de cette expansion dépend d’un équilibre indéfini entre les différents états d’énergie et de matière. Cependant, il ne faut pas oublier que cet équilibre (ou son absence) ne s'applique pas à l'énergie ou à la matière que nous connaissons sous des formes pouvant être étudiées par la science. Le processus d’expansion de l’univers dépend de la prétendue énergie noire et de la matière noire, tout aussi hypothétique. Pour être précis, ce sont des phénomènes assez difficiles à étudier, dont on sait très peu de choses. Les connaissances sur l’énergie noire et la matière noire sont encore très rares. Par conséquent, nous ne savons pas ce qui pourrait arriver dans le futur, aussi bien dans le proche que dans le lointain.

Il est courant dans le monde scientifique d’éviter d’évoquer l’émergence des lois de la physique selon lesquelles le cosmos a été créé. Car ils ne veulent pas considérer la possibilité de l’existence d’une Cause Première Créatrice. Cela signifie que les scientifiques, lorsqu'ils analysent le phénomène de création de l'univers, ne sont pas en mesure de déterminer la source des lois strictes qui accompagnent l'apparition d'une quantité d'énergie aussi gigantesque.

La théorie de l'existence éternelle s'applique également à un autre comportement irrationnel des scientifiques. En effet, la plupart d’entre eux définissent le début de l’univers comme le Big Bang. Ensuite, les mêmes scientifiques contestent cette dénomination de cet événement cosmique. Le fait est que cette «explosion» n’était pas une explosion typique telle que nous la connaissons dans notre monde. La création de l’univers ne semblait pas avoir été déclenchée par un explosif. Il était silencieux, c'est-à-dire qu'il ne produisait pas d'ondes sonores. Il n’y avait pas non plus de forme d’onde indiquant que les galaxies, les étoiles ou les planètes étaient des débris de l’explosion. Ils sont disposés d'une manière complètement différente qu'après une explosion typique. Ainsi, on voit que l’univers n’aurait pas pu être créé lors d’une explosion. Il s’agissait donc d’une expansion rapide de l’espace. Le début de l’univers devrait donc être appelé le Grand Commencement ou l’Apparition Rapide de l’Univers. En général, les connaissances scientifiques sur les tout débuts de l’univers sont très limitées.

En réaction aux affirmations ci-dessus concernant la description scientifique de la création de l’univers, la théorie de l’existence éternelle suggère un complément important aux hypothèses scientifiques. Il indique la présence de la «source originelle» de ce phénomène. Il s’agit de l’opération d’une super force au tout début de l’univers, qui a provoqué l’émergence d’un champ de force, aujourd’hui appelé champ de Higgs. C’est là que se sont formées en premier les particules les plus fondamentales, c’est-à-dire les bosons de Higgs créateurs, qui ont donné de la masse à la matière en formation. En d’autres termes, dans ce domaine sont apparues des impulsions d’énergie de masse façonnant des particules élémentaires, dont la «spore de masse» pourrait être le boson. Elle doit avoir émergé de l'énergie primaire qui, selon ma théorie, a été introduite dans l'univers émergent depuis la sphère au-delà du temps et de l'espace. Il n’est pas étonnant que les scientifiques aient appelé cette particule «la particule divine», suggérant indirectement la possibilité de l’existence d’une énergie primaire inconnue provenant de la Cause Première. La théorie de l’existence éternelle ajoute que ce champ de force soutient constamment les forces subatomiques fondamentales que les scientifiques lisent à travers les lois de la mécanique quantique. Ainsi, le niveau de crédibilité de la version scientifique peut se rapprocher de la version de la théorie de l'existence éternelle, qui parle de l'émergence de l'univers à partir de l'énergie primaire, c'est-à-dire de l'Énergie de la Cause Première «appartenant» à l'Être Originel.

En résumant ce qui précède, je tiens à dire que ma théorie, bien qu'elle clarifie et redresse les opinions des scientifiques, n'a rien contre la propagation d'une vision scientifique de la création de l'univers. En effet, un très grand pourcentage de l’humanité n’accepte pas les visions religieuses et attend de la science qu’elle explique pleinement les phénomènes observés dans l’univers ; y compris sa création. En tant que créateur de la théorie de l’existence éternelle, je me rends compte que pour le moment, peu de gens s’y intéresseront, et encore moins l’accepteront comme point de vue. Ma théorie traite de sujets religieux que la science évite. Par conséquent, avant qu’elle ne convainque un groupe plus large de partisans, il est bon de soutenir constamment la science dans l’espoir qu’un jour elle prendra en compte la nécessité de l’existence de l’Être Personnel Originel qui est le Créateur de l’univers. La science peut donc prouver au fil du temps que les activités de l’Etre Originel sont aussi „scientifiques». Peut-être y aura-t-il bientôt une bonne compréhension du sens de Son existence, à la fois du point de vue de la science et des phénomènes transcendantaux «non scientifiques».
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 La théorie de l’existence éternelle

La théorie de l'existence éternelle est la théorie permettant de comprendre l'existence de Dieu, le monde spirituel et l'éternité de l'homme. Cette théorie a été créée par le système analytique de l'essenceisme - Auteur

Ce site Web présente le contenu de La théorie de l’existence éternelle

 ll s’agit d’une liste de toutes les parties de la théorie de l’existence éternelle et des aperçu de cette théorie:

 L’aperçu de la théorie de l’existence éternelle- (une bréve explication de la théorie)

 L’introduction- (la création d'une théorie au-delà de l'activité scientifique)

 Les règles de la théorie de l'existence éternelle- (les principaux concepts de la théorie)

 Le complétant des idées de la théorie de l'existence éternelle- (les idées importantes)

 L’Être Originel – le Noyau de cette théorie- (la compréhension du Créateur)

 La vision de l'éternité pour l'homme et le monde- (les arguments pour l'éternité)

  La conclution- (les découvertes les plus importantes de la théorie de l'existence éternelle)

   Le recueil thématique des principaux concepts utilisés sur ce site